CALACS Trêve pour Elles

Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

Isabelle Blais est porte-parole du CALACS Trêve pour Elles

 

Il y a de cela presque 10 ans, une rencontre déterminante, un appel. Une jeune fille vient me voir après un de mes spectacles de musique et me remet une lettre. Ce qu’elle y raconte me bouleverse. Ce fut le début d’une belle relation qui dure encore à ce jour. C’est par elle que j’ai connu l’organisme. J’admirais son courage et sa détermination pour aller chercher de l’aide.

Être porte-parole, c’est pointer du doigt. Dire regardez ceci. Et les besoins sont si criants, il fallait le faire.

Quand le mouvement #MeToo a pris de l’ampleur et avec lui l’urgence d’agir, on ne pouvait que constater un immense besoin de ressources. Les CALACS dont Trêve pour elles ont vu leurs demandes d’aide croître de façon exponentielle mais malheureusement pas leurs effectifs.

Il y a bien du chemin encore à parcourir. Des solutions, il y en a aussi. J’essaie juste de pointer du doigt. J’essaie de parler du travail de ces femmes qui inspirent mon plus grand respect. Le CALACS Trêve pour Elles fait un travail admirable et contribue à une société meilleure.

Il y a eu une rencontre déterminante avec cette jeune femme qui m’a ouvert les yeux, un appel. Il y a eu ces femmes intervenantes, militantes qui me touchent profondément par leur détermination, leur humanité, leur humilité. Et ces femmes survivantes qui m’émeuvent et m’inspirent par leur résilience et leurs forces.

Voilà, je veux qu’on vous voie.

Isabelle, actrice et chanteuse